Vidéo. Mais quelle mouche a bien pu piquer Benatia ?

3869

Après dix ans en équipe nationale, le défenseur Mehdi Benatia a pris sa retraite internationale après la CAN 2019. Dans une interview accordée à Bein Sports, l’ex-international est revenu sur le revers subi par les Lions de l’Atlas en Égypte en jetant le bébé avec l’eau du bain.

«Est-ce qu’on avait l’effectif pour gagner la CAN? Je ne pense pas. Tu ne gagnes pas une compétition avec de bons joueurs, mais avec des grands joueurs», s’est interrogé le joueur qui semble faire porter le chapeau à l’attaque marocaine qu’il qualifie clairement de stérile. Or, Benatia blanchit de cette manière le bloc défensif et le milieu des Lions qui a fait preuve de combativité sans distiller de passes limpides aux attaquants de pointe.

 

 

Dans son analyse fumeuse, Benatia s’enfonce encore plus en évoquant la clé du succès des Fennecs: «On me parle de l’Algérie. Ils n’ont peut-être pas fait une super coupe d’Afrique dans le jeu, mais ils ont été vaillants.»  Une lecture du jeu des champions d’Afrique qui nous laisse sans voix tant elle manque de perspicacité et de non-respect au collectif algérien qui a montré plus de combativité.

À propos du collectif, Benatia en sait quelque chose puisqu’il était chargé de veiller au grain et de porter l’équipe comme un «grand joueur », chose dont il n’a jamais l’étoffe et heureusement que les «bons joueurs» étaient là pour faire le travail.

Dans l’imaginarium de Benatia, la délivrance viendrait d’un joueur qui marque «35 buts par saison dans un grand club». Si on tient compte de ses paroles, il faudrait avoir dans l’effectif des Lions l’équivalent de Ronaldo, Messi, Luis Suárez ou encore Lewandowski, pour gagner la Coupe d’Afrique !

 

Lire aussi: Le message de Benatia à Hervé Renard

 

En revanche, dans cette interview, pas un mot sur Hervé Renard qui a eu le courage d’assumer sa responsabilité après la débâcle face au Bénin.

Après avoir qualifié les médias marocains de clickbait, alors que le «Capitano » n’est pas sans savoir  que cela fait partie du « game », il nous gratifie d’un « egotrip » pour nous  apprendre qu’il a été contacté, dans l’ordre, par le directeur sportif de la Juve, Fabio Paratici, l’ancien directeur sportif de la Roma, Frederic Massara qui travaille avec Maldini dans le cadre d’un projet sportif de l’AC Milan. Rien que ça !

Finalement, il révèle qu’il restera au Qatar, probablement pour quelques années. Bonne retraite Benatia, les «grands joueurs» ne meurent jamais.