Soupçonné de maltraiter ses domestiques indonésiennes, le patron du KACM entendu par la justice

146

Le président du Kawkawb de Marrakech, ainsi que sa femme, sont accusés de traite humaine, séquestration et violence contre des travailleuses domestiques indonésiennes. Les détails.

LIRE LA SUITE