Pogba: «Ce trophée est pour les victimes»

32
©AFP

Découvrez les réactions de quelques-uns des acteurs de la finale de la Ligue Europa entre Manchester United et l’Ajax Amsterdam, remportée 2-0 par les Anglais.

José Mourinho (entraîneur de Manchester United) : « C’est le trophée le plus important de ma carrière car c’est le dernier. C’est comme ça que je vois les choses. Bien sûr que la Ligue des champions est plus grande que la Ligue Europa mais c’est le dernier trophée que j’ai remporté. Et le dernier est celui qui vous donne des frissons. C’est évidemment un sentiment fantastique. Dans une mauvaise situation, une mauvaise saison durant laquelle j’ai parfois pensé que mon équipe était la pire équipe du monde, durant laquelle j’ai parfois pensé que j’étais le pire entraîneur du monde, nous avons réussi à remporter trois trophées. Et nous sommes qualifiés pour la Ligue des champions en gagnant un trophée, pas en terminant 3e, 4e ou 5e. Et nous avons l’honneur de jouer la Supercoupe d’Europe contre le futur champion de la Ligue des champions. Donc je pense que la saison a été très bonne. Ce soir, c’est la victoire du pragmatisme, la victoire des gens humbles, des gens qui respectent leurs adversaires, des gens qui essayent d’annihiler les qualités des adversaires, des gens qui essayent d’exploiter les faiblesses des adversaires, donc pour moi, c’est la victoire d’un groupe fantastique basé sur le pragmatisme et l’humilité. (…) Si on pouvait échanger, évidemment, la vie des victimes contre cette coupe, on le ferait immédiatement. Pas besoin d’y réfléchir à deux fois. (…) Il y a beaucoup de poètes dans le football, mais les poètes ne gagnent pas beaucoup de titres. Nous savions que nous étions meilleurs qu’eux, et nous avons profité de leur faiblesse. C’est la fin d’une saison très difficile. Mais une très, très bonne saison. »

Paul Pogba (milieu de MU) : « Juste avant de partir, il y a eu ce drame. Ce n’est pas évident et cette victoire elle était pour eux (les victimes de l’attentat). D’où la célébration que j’ai faite pour eux et pour mon père qui est mort récemment. (…) Je suis fier de l’équipe. On a bossé, on s’est fait critiquer, mais le résultat, il est là. »

Ander Herrera (milieu de MU) : « Je suis vraiment très content et je veux dédier ce trophée aux victimes de l’attentat. Ce n’est que du football, mais ce qui s’est passé il y a deux jours a été horrible. Nous voulons un monde de paix, un monde normal où il y a du respect. Je sais que nous sommes personne, nous ne sommes que des footballeurs. Mais nous avons un peu d’exposition, c’est pour ça que je veux dire à tous de travailler ensemble pour créer ce monde normal. Cela s’est passé à Manchester mais nous devons être solidaires partout dans le monde pour obtenir la paix. (…) C’était très difficile de s’entraîner hier, très difficile pour nous, mais l’entraîneur nous a dit que la seule chose que l’on pouvait faire pour les victimes était de remporter ce match. Et c’est ce que nous avons fait. C’est juste un match de football, juste un trophée. Mais si on peut donner un peu de bonheur, juste 1%, c’est assez pour nous. »

Juan Mata (milieu de MU) : « Ce soir, c’était tout ou rien, et on n’est pas passé loin du rien, mais au final on y est arrivé. Nous avons gagné trois trophées cette saison, nous jouons la Ligue des champions l’an prochain donc je pense que c’est normal de dire que nous avons fait une bonne saison vu les difficultés que l’on a rencontrées. On va pouvoir célébrer ces trois trophées, nous sommes contents. Mais quand vous jouez à Manchester United, vous devez faire mieux en championnat (6e cette saison) et c’est notre objectif pour l’an prochain : essayer de remporter la Premier League. »

Peter Bosz (entraîneur de l’Ajax Amsterdam) : « Il y a une grande différence entre notre façon de jouer et la leur, beaucoup plus physique. Mais ce n’est pas une question de force, c’est une question de comment vous utilisez votre corps. C’est quelque chose que nous devons apprendre. Pour mes joueurs, c’était une première finale. Je pense que pour gagner des finales, il faut d’abord en jouer, et apprendre d’elles. Je pense que mes joueurs qui ont joué aujourd’hui ont beaucoup appris, et c’est un des aspects du match qui nous apportera quelque chose dans le futur. (Concernant l’attentat) Nous en avons parlé, les médias en ont beaucoup parlé, donc oui, les deux équipes ont été affectées par ça. Mais une fois que vous êtes sur le terrain, vous devez oublier tout cela un moment et vous devez jouer. »

 

Sport24