L'ex-président du Barça risque 11 ans de prison ferme

1038

Accusé d’appartenance à une organisation criminelle impliquée dans le blanchiment d’argent, l’ex-président du FC Barcelone, Sandro Rosell encourt une peine de 11 ans de prison ferme.
Lire la suite sur Sport24info.