H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Lors de l’épreuve cycliste de contre-la-montre messieurs tenue mercredi, le directeur sportif de l’équipe d’Allemagne de cyclisme a prononcé des paroles à connotation raciste à l’encontre d’un cycliste algérien. Il a par la suite été démis de ses fonctions. 

    «Rattrape les chameliers! Rattrape les chameliers!» s’est ainsi exprimé Patrick Moster pour encourager son coureur Nikias Arndt alors qu’il suivait le cycliste algérien Azzedine Lagab et le cycliste érythréen Amanuel Ghebreigzabhier.

    Mercredi dernier, Patrick Moster, directeur sportif de l’équipe d’Allemagne de cyclisme, a tenu des propos à caractère raciste à l’encontre des cyclistes algérien Azzedine Lagab et érythréen Amanuel Ghebreigzabhier pour encourager l’un de ses coureurs, Nikias Arndt, lors de l’épreuve du contre-la-montre messieurs des Jeux Olympiques.

    Le Comité olympique et la Fédération de cyclisme allemands ont fermement condamné ces paroles. «Ces propos sont inacceptables, nous allons devoir nous entretenir avec lui à l’issue des J.O», a déclaré le président de la Fédération allemande de cyclisme, Rudolph Scharping, à l’agence d’informations sportives SID. Le directeur sportif fautif a ainsi été licencié jeudi dernier.

    «Dans le feu de l’action et avec la charge que nous avons ici en ce moment, mon choix de mots a été mauvais. Je suis désolé, je suis tellement désolé, je ne peux que m’excuser sincèrement. Je ne voulais offenser personne», s’est excusé Patrick Moster auprès de l’agence de presse allemand DPA.

     

    Lire aussi : JO: vingt athlètes dont un Marocain privés de participation pour dopage (AIU)

     

    « Nous sommes convaincus que ses excuses publiques pour les propos racistes qu’il a tenus hier sont sincère », a commenté le président du comité national olympique allemand (DOSB) Alfons Hörman, « mais avec ce dérapage, Moster a violé les valeurs de l’olympisme: pour l’équipe d’Allemagne, le fair-play, le respect et la tolérance ne sont pas négociables », a-t-il tempéré.

    Le coureur allemand Nikias Arndt a également condamné les propos de son directeur. «Je suis consterné par les incidents du contre-la-montre aujourd’hui et je veux prendre mes distances avec ses propos. De tels propos sont inacceptables,» a-t-il partagé sur son compte twitter.

    De son côté, le cycliste algérien Azzedine Lagab a aussi réagi sur son compte Twitter: «J’ai toujours voulu faire ma promotion en tant qu’athlète sur les médias sociaux, mais je n’ai jamais pensé que ce serait comme ça! J’ai déjà eu des commentaires racistes plus agressifs, mais j’ai toujours préféré y faire face sur place, loin des médias sociaux. C’est vraiment dommage que cela arrive aux Jeux Olympiques.

    Share.

    Comments are closed.