H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’Italie s’est qualifiée pour la finale du Championnat européen de football aux tirs au but contre l’Espagne (1-1 a.p., 4-2 t.a.b.), mardi au stade de Wembley à Londres.

    L’attaquant de la Juventus Federico Chiesa a ouvert le score les Italiens d’une superbe frappe à la 60ème minute et Alvaro Morata a égalisé pour l’Espagne à dix minutes de la fin du temps réglementaire.

    Le début du match équilibré entre les deux équipes a été marqué par la pression exercée par les attaquants italiens sur la défense et le portier espagnol, Unai Simon, pour entraver une sortie facile des coéquipiers de Busquets.

    A partir de la 15ème minute, l’Espagne a commencé à montrer ses intentions en dominant le ballon, mais sans inquiéter sérieusement le gardien de but italien Donnarumma, notamment en l’absence d’un attaquant de pointe.

    Le coach espagnol, Luis Enrique, a surpris en jouant sans un attaquant pur laissant sur le banc Alvaro Morata et Gerard Moreno. Ainsi, La « Roja » n’a pas tiré profit des moments de confusion et d’hésitation de la sélection italienne qui a disposé de la première occasion claire du match à la 21ème minute suite à une sortie hasardeuse d’Unai Simon qui n’a pas été transformée par Insigne.

    Quatre minutes plus tard, Dani Olmo n’a pas concrétisé la meilleure occasion des Espagnols lors de la première mi-temps suite à une intervention décisive de Donnarumma.

    A la dernière minute d’une première mi-temps discrète des deux équipes, Emerson a failli ouvrir le score pour la « squarda azzura », mais son tir a fini sur le poteau.

    Au retour des vestiaires, la rencontre a changé de visage. Les deux équipes ont livré un échange spectaculaire des attaques qui a permis aux Italiens d’ouvrir le score par Chiesa à la 60ème minute.

    Appuyée par 9.000 supporters espagnols sur les gradins, la « Roja » a égalisé 20 minutes plus tard par l’intermédiaire de Morata.

    Suite à l’égalisation, l’Espagne a dominé le match et ses attaquants, notamment Dani Olmo et Gerard Moreno n’ont pas réussi à concrétiser les occasions créées. Idem lors des prolongations qui se sont soldées par un nul (1-1).

    La séance des tirs au but a souri à l’Italie (4-2) qui s’opposera dimanche en finale, toujours à Wembley, au vainqueur de la seconde demi-finale entre l’Angleterre et le Danemark, mercredi.

    Share.

    Comments are closed.