H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’Argentine, tombeuse mardi soir de la Colombie 3-2 aux tirs au but (temps réglementaire : 1-1), s’est qualifiée pour la finale de la 47è Copa America de football où elle affrontera le Brésil, pays hôte.

    L’Argentine cherchera samedi son quinzième titre en Copa América au stade Maracana, contre le Brésil qui a battu la veille la sélection péruvienne (1-0). Le dernier titre de l’Albiceleste remonte à l’édition 1993 en Équateur.

    La formation colombienne jouera vendredi à Brasilia le match pour la troisième place face au Pérou.

    Les buts au stade Mané Garrincha ont été inscrits par Lautaro Martínez à la 7e minute de jeu et Luis Díaz qui a égalisé pour la Colombie (61è).

    L’Albiceleste a ouvert le score sur une passe de Lionel Messi, sa cinquième passe décisive de la compétition. Martinez a porté sa moisson de buts à trois réalisations.

    Auparavant, après quatre minutes du coup d’envoi, l’Argentine a donné le premier avertissement avec une tête de Nicolás González qui a été déviée.

    À la 7e minute, De Paul a rejoint Lo Celso et il a servi Messi, qui a tourné le dos à la surface, s’est débarrassé de Yerry Mina, avant de permettre à Martínez d’ouvrir le score pour les siens 1-0.

    La Colombie a répondu deux minutes plus tard avec un pied gauche de Cuadrado qui a été sauvé par le gardien Emiliano Martínez.

     

    Lire aussi: Le Brésil abrite la Copa América après le désistement de l’Argentine et de la Colombie

     

    A la 37è minute, l’équipe des Cafeteros réagit et une frappe de Wilmar Barrios bute sur la verticale. Mina a également cherché l’égalisation deux minutes plus tard avec une tête qui a touché la barre transversale.

    L’Albiceleste a secoué l’offensive colombienne lorsque González est tombé sur le sol, après avoir contrôlé un centre de Messi, mais Ospina, à genoux, a dévié au corner. L’arbitre vénézuélien Jesús Valenzuela a vérifié le VAR pour décider d’un éventuel penalty en faveur de l’Argentine, ce que ne fut pas le cas.

    Lors de la seconde mi-temps, l’entraîneur colombien Reinaldo Rueda a tout joué en faisant entrer Frank Fabra, Edwin Cardona et Yimmi Chará à la place de William Tesillo, Rafael Borré et Gustavo Cuéllar, respectivement.

    A la 60è minute, il a envoyé Miguel Borja sur le terrain pour Duván Zapata. Les changements donneront leurs fruits à la 61è minute, lorsque Luis Díaz a profité d’une longue passe sur la gauche et placé le ballon au deuxième poteau 1-1.

    L’Argentine s’est battu jusqu’au bout. Barrios a sauvé la Colombie du deuxième but sur la ligne de but à la 73e et Messi a frappé sur le poteau (81è).

    Avec 1-1, les équipes se sont dirigées directement vers les tirs au but qui ont souri à l’Argentine 3-2.

    Sur son chemin vers la finale, l’Albiceleste a terminé leader invaincu du groupe A devant l’Uruguay, le Paraguay, le Chili et la Bolivie et a éliminé l’Équateur en quart de finale en les battant 3-0. Face au Brésil, l’Argentine aura la possibilité de mettre fin à 28 ans de vaches maigres, même si le capitaine Messi a affirmé après le match que « le Brésil avec Neymar va être très dur ».

    Share.

    Comments are closed.