Brésil: mais où est passée la dépouille mortelle de Garrincha?

84

La dépouille mortelle du légendaire footballeur brésilien Mané Garrincha a disparu de la tombe du cimetière où il a été enterré dans l’État de Rio de Janeiro, a dénoncé sa famille.

Rosangela Santos, une des filles du double champion du monde, a expliqué mercredi au site UOL que le corps de son père avait été exhumé il y a plusieurs années sans son autorisation et que la famille en a perdu toute trace depuis.

Champion du monde pour la première fois en 1958, en Suède, Garrincha a joué un rôle fondamental lors du doublé de la Seleçao en 1962, au Chili, en l’absence de Pelé, blessé lors du deuxième match.

« Nous n’avons aucun document, nous ne savons pas ce qui s’est passé », s’est plainte Mme Santos, après s’être rendue personnellement au petit cimetière de Magé, à environ 70 km au nord de Rio.

Selon elle, le corps aurait été exhumé il y a plus de cinq ans, quand une de ses tantes a dû être enterrée dans le caveau familial. C’est à ce moment-là que la dépouille mortelle du joueur se serait perdue.

« C’est indécent de penser que quelqu’un a pu s’en emparer sans prévenir », s’est plainte la fille de Garrincha.

Décédé en 1983, l’ailier virevoltant aux jambes arquées, qui s’est marié trois fois et a eu 13 enfants, était enterré dans un caveau avec quatre autres membres de sa famille.

Un mausolée en son honneur a été construit par la mairie de Magé à quelques mètres de là.

De son vrai nom Manoel Francisco dos Santos, Garrincha est mort à 49 ans, des suites des complications de santé dues à ses problèmes d’alcoolisme.

 

Avec AFP