Football: mais d’où vient le Boxing Day ?

510

Plusieurs championnats européens prennent des vacances lors de Noel, mais pas la Premier League. C’est ce qu’on appelle, en Angleterre, le football Boxing Day. C’est l’un des moments les plus attendus par les mordus du ballon rond. Vous êtes vous déjà demandé ce que signifie cette journée du 26 décembre? Et quelles sont ses origines? 

Le Boxing Day est le lendemain de Noel qui est un jour férié dans plusieurs pays européens célébré le 26 décembre. C’est une journée à passer avec la famille et les amis pour manger tous les restes du jour de Noël, mais c’est aussi une fête de football en Angleterre.

La plupart des championnats européens sont en congé jusqu’à la semaine prochaine, mais pas la Premier League. Des chocs alléchants sont, en effet, au programme. Mais pourquoi les anglais ne font pas comme le reste des européens?

Le 26 décembre, le lendemain de Noël, appelé « le Boxing Day », est à la base une fête célébrée en Grande-Bretagne, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada et dans d’autres pays du Commonwealth, établie par la reine Victoria au 19e siècle.

Le nom vient d’une époque où les riches emballaient leurs cadeaux pour les distribuer aux pauvres. Selon plusieurs médias anglophones, le lendemain de Noël était traditionnellement un jour de congé pour les domestiques et le jour où ils recevaient une boîte de Noel spéciale de leurs maîtres. Les domestiques rentraient également chez eux le lendemain de Noël pour donner des boîtes de Noel à leurs familles. Mais cela n’a aucune relation avec le foot?

 La Saint-Étienne

Les origines du « football Boxing Day » sont imprégnées de l’histoire et de la tradition. Cette journée 100% foot a vu le jour lors de la saison inaugurale de 22 matchs de la Ligue de football au Royaume-Unis en 1888, lorsque le club de Preston North End a battu Derby County 5-0 le jour de et elle est devenu une tradition depuis.

Le Boxing Day, ou le lendemain de Noel, est célébré comme la Saint-Étienne, le premier martyr chrétien, au Royaume-Uni, Catalogne en Espagne et plusieurs pays européens.

Dans les textes sacrés et la tradition chrétienne, les gens sont appelés à faire preuve de charité et à distribuer des cadeaux aux plus démunis. Les églises ont également joué un rôle dans la création du Boxing Day.

Tout au long de l’année, elles prenaient l’argent des fidèles, par le biais des dons, pour acheter des cadeaux aux pauvres le lendemain de Noël.

Aujourd’hui, ces traditions ne sont plus à la mode en Europe. Certaines familles laissent de l’argent à leurs enfants dans ce qu’elles appellent «les boites de Noel». D’autres se précipitent vers les centres commerciaux pour s’acheter des vêtements soldés, tandis que les amoureux du ballon rond sont branchés devant leurs écrans pour suivre les chocs de la Premier League.