La FIFA a réagi à l’interpellation d’Ahmad Ahmad

Ahmad Ahmad, président de la CAF et vice-président de la FIFA est interpellé pour être entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLIF). La FIFA vient de réagir via un communiqué officiel.

Ahmad est « interrogé par les autorités françaises au sujet d’allégations relatives à son mandat » en tant que président de la Confédération africaine de football, a déclaré la FIFA dans son communiqué.

LIRE LA SUITE