Copa Libertadores : Flamengo sacré pour la deuxième fois de son histoire aux dépens de River Plate

173
Players of Brazil's Flamengo celebrate on the podium with the trophy after winning the Copa Libertadores final football match by defeating Argentina's River Plate, at the Monumental stadium in Lima, on November 23, 2019. (Photo by Luka GONZALES / AFP)

Le club brésilien de Flamengo a remporté, samedi à Lima, le deuxième titre de champion de la prestigieuse Copa Libertadores, en battant la formation argentine de River Plate, tenante du titre, par 2 buts à 1.

Les brésiliens l’ont emporté aux derniers souffles de la rencontre grâce à un doublé de Gabriel Barbosa (89è, 90+2), alors que l’unique but de la Banda Roja a été signé Rafael Santos Borré (14è).

Le héros du match, « Gabigol », a été expulsé peu de temps après avoir marqué pour la deuxième fois et presque immédiatement après le carton rouge du joueur de River Ezequiel Palacios.

Les Mengão, la formation la plus populaire du Brésil avec environ 40 millions de supporters, avaient remporté sa seule Copa Libertadores en 1981 et depuis, ils n’avaient même pas plus atteint la finale de la compétition.

La 60ème édition de cette coupe des clubs champions de l’Amérique du sud, dont la finale est la toute première à être disputé en un seul match sur terrain neutre, a consacré l’attaquant brésilien Gabriel Barbosa comme le meilleur buteur avec un total de 9 buts.

A l’issue de ce match, les deux équipes sont à égalité parfaite dans les confrontations avec 5 victoires chacune et 3 nuls.

L’édition 2018 avait été remporté par River Plate contre son rival éternel de Boca Juniors, lors d’une rencontre délocalisé à Madrid en Espagne après les événements ayant émaillé la confrontation et les affrontements entre les supporters des deux formations.

River Plate échoue ainsi à remporter son quatrième titre en Copas Libertadores après ceux de 1986, 1996, 2015 et 2018.