CAN 2019: mort de Morsi, terrorisme, crise économique… les Egyptiens relèveront-ils le défi?

421
Al-Sissi lors d'une visite, dimanche 16 juin, au stade du Caire. Crédit: présidence égyptienne.

Première Coupe d’Afrique des nations à 24 équipes, désignation tardive, insécurité sporadique: l’Egypte relève les défis pour accueillir de vendredi au 19 juillet le gratin du football africain, dans un calendrier où s’est ajouté l’enterrement de l’ancien président Mohamed Morsi.

LIRE LA SUITE