Bras de fer entre Ayoub El Kaabi et son club chinois pour cause de coronavirus

1989
Crédit: DR.

Après avoir disputé son dernier match avec le Wydad le 28 décembre, Ayoub El Kaabi  a pris l’avion pour Qinhuangdao en Chine afin de retrouver ses ex-coéquipiers du Hebei China Fortune. La malchance a voulu que son retour coïncide avec la prolifération du coronavirus. Depuis, il n’a pas pu quitter le territoire chinois.

Une source proche d’Ayoub El Kaabi a révélé que l’attaquant marocain a eu quelques soucis avec son club chinois le Hebei China Fortune à cause des mesures prises après la prolifération du coronavirus.

La même source assure que El Kaabi ainsi que les autres stars étrangères du club chinois ont demandé au club la permission de retourner dans leurs pays de peur d’attraper le virus. Une demande que le Hebei China Fortune a rejetée proposant aux joueurs de partir dans l’île d’Okinawa, loin des épicentres de l’épidémie, rapporte AL Akhbar dans son édition du vendredi 07 février.

Le club chinois a choisi de préparer la prochaine saison de la Chinese Super League qui débutera en mars prochain, loin de l’atmosphère tendue en Chine.

 

Lire aussi: Pourquoi le recrutement d’El Kaabi est un bon coup pour le WAC

 

Le joueur marocain avait déjà vécu des épisodes difficiles avec son club chinois. Alors que l’international marocain réclamait 15 millions de dirhams pour quitter ce club et rejoindre l’Ittihad saoudien, les dirigeants chinois exigeaient de lui de renoncer à ses droits de départ.

A rappeler qu’en douze matchs avec le Wydad de Casablanca, l’ancien joueur de la Renaissance de Berkane a pu marquer six buts et délivrer deux passes décisives.