Boxe: Mike Tyson utilisait l’urine de ses fils pour détourner contrôles antidopage

35

Dans un entretien à ESPN, l’ex-champion est revenu sur les différents moyens utilisés au cours de sa carrière pour éviter d’être contrôlé positif.

Terreur des rings à la fin des années 80, Mike Tyson a eu recours à des produits illicites pour décrocher ses ceintures mondiales chez les lourds. Le plus jeune champion du monde de la catégorie reine (20 ans, 4 mois et 23 jours) a avoué lors d’un entretien accordé à la chaîne ESPN qu’il avait multiplié les stratagèmes pour éviter de se faire prendre par la patrouille aux contrôles antidopage.

Réagissant à l’affaire du basketteur américain DJ Cooper qui avait été contrôlé positif après avoir utilisé l’urine de sa femme lors d’un contrôle (le test avait révélé qu’il était enceinte), «Iron Mike» a très tranquillement expliqué qu’il utilisait le même subterfuge. «J’avais l’habitude d’utiliser l’urine de ma femme mais elle m’a alerté : « Quand les résultats seront dévoilés, ils vont révéler que tu es enceinte. »», a expliqué l’ancien boxeur âgé de 53 ans. Pour duper les contrôleurs, le New Yorkais avait trouvé une autre solution, peu glorieuse : «Je me suis dit que je ferais mieux d’utiliser l’urine de mes enfants.»

Echanger son échantillon d’urine contre une autre propre n’était pas sa seule manière de contourner les contrôles. Comme de nombreux athlètes dopés à cette époque, Tyson a eu recours au système du faux pénis qui permettait d’injecter de l’urine d’un tiers dans un flacon. «La plupart des hommes, même si vous êtes homosexuel, se sentent mal à l’aise lorsque vous leur montrez votre pénis. Alors, lorsque je montrais le mien, ils se mettaient comme ça (il mime le contrôleur qui tourne la tête et ne veut pas voir, ndlr) et me disaient de faire ça seul», a poursuivi l’Américain qui avait été contrôlé positif à la marijuana en 2000. En fin de carrière, alors qu’il avait perdu de sa superbe, Tyson avait terrassé Andrew Golota après deux reprises mais le résultat du combat avait logiquement été annulé.