Qui est Mohamed Rabii, le premier Marocain champion du monde de boxe?

à 10:30

Mohammed Rabii a remporté jeudi le titre de champion du monde de boxe à Doha. Une victoire historique pour le noble art vert et rouge. Portrait.

“Les sportifs marocains n’ont pas le niveau”, “le sport individuel au Maroc, c’est fini”, “au Maroc, il n’y a que le foot et l’athlétisme”. Ces formules ne datent pas d’hier. Elles ont été martelées tout au long de ces vingt dernière années, des années noires pour le sport vert et rouge. Depuis que Hicham El Guerrouj, Karim Alami, Younes Aynaoui et un certain Hicham Arazi ont tiré leurs révérences, le drapeau marocain n’a plus flotté dans les grandes compétitions internationales. Mais la gagne est là et le Maroc brille de nouveau. Merci qui? À Mohammed Rabii, un jeune boxeur de 22 ans, venu de nulle part, et qui vient d’être sacré Champion du Monde de la catégorie des 69 kg après sa victoire écrasante sur le tenant du titre, le Kazakh Daniyar Yeleussinov. Une victoire obtenue à l'unanimité des juges (3-0), jeudi en finale des championnats du monde AIBA 2015, organisées à Doha. Une grande première pour l’histoire du noble art marocain, qui n’est monté que deux fois sur le podium des mondiaux de boxe grâce aux médailles de bronze de Hamid Rahili (poids mi-mouche) et de Mohamed Mesbahi (mi-lourds) en 1995 à Berlin. Mais qui est Mohammed Rabii? Éléments de réponse…

La boxe dans le sang…
Âgé de 22 ans seulement, Rabii possède un palmarès long comme le bras: champion d’Afrique en titre, champion du Maroc, huitième de finaliste des Mondiaux 2013, huitième de finaliste des championnats du monde des juniors en 2009 et qualifié pour le tournoi olympique de Rio-2016, après sa victoire lors de la 5e édition de la World Serie of Boxing (WSB). Et pour couronner le tout, le natif de “Dwar Sekwila” à Casablanca a été désigné boxeur de l'année de la WSB, en récompense à sa saison exceptionnelle conclue sans la moindre défaite.
 
Il faut dire qu’il a la boxe dans le sang. Dès l’âge de 7 ans, il adhère avec son frère, Hamza Rabii (membre de l’équipe nationale) au club du “Chabab Al Barnoussi”, dispute le championnat du Maroc à 14 ans et rejoint l’équipe du Maroc à 15 ans! Son coach, L’haj Leghzaoui, ne tarit pas d’éloges envers le Champion du Monde: “il n’a peur de rien ni de personne. C’est un bosseur, un vrai. Son talent et sa technique lui permettent de battre n’importe quel adversaire. Bref, il a tout pour devenir champion". C'est désormais chose faite.

…Et le Raja dans le coeur
Le peuple marocain a découvert Rabii le boxeur, qui monte sur le ring et dégomme ses adversaires. Mais avant de devenir le bourreau qu’il est aujourd’hui, Mohammed est un fervent supporter du Raja de Casablanca. Sur les réseaux sociaux, le boxeur ne rate pas une occasion pour montrer son amour pour le club vice-champion du monde en 2013 en partageant des photos de lui dans le stade ou portant le maillot des Verts et Blancs. Le RCA n’a pas manqué de le rappeler en félicitant Rabii sur sa page Facebook officielle, pour sa victoire historique. 
 
Peu importe désormais ce que nous réserve le futur, le noble art marocain est entré à jamais dans l’histoire. Merci Rabii!