Vidéo. Rohff condamné à cinq ans de prison pour violences dans la boutique de Booba

513

À bientôt 40 ans, le rappeur, qui avait violemment agressé des vendeurs d’un magasin de son rival Booba en 2014, vient d’être condamné à une peine plus lourde que celle requise lors de l’audience du 29 septembre.

La 31e chambre correctionnelle du tribunal correctionnel de Paris a déclaré Rohff coupable de violences «en tant qu’auteur ou coauteur» avec circonstances aggravantes de la préméditation. En s’adressant à l’intéressé, la présidente du tribunal a notamment insisté sur «les violences extrêmes» perpétrées en 2014 dans la boutique parisienne de Booba, le rival du rappeur, rappelant les «graves séquelles» dont souffrent les victimes. Tout au long de la procédure, «vos explications n’ont cessé de changer», a encore pointé le tribunal.La peine prononcée ce vendredi est plus lourde que celle de quatre ans requise le 29 septembre. Déjà condamné à six reprises par le passé, Rohff écope de cinq ans de prison et devra verser des indemnités aux victimes. Son acolyte est relaxé. Il dispose de dix jours pour faire appel.

Images de vidéosurveillance

Pour rappel, en 2014, Rohff s’était rendu dans le quartier des Halles à Paris à la boutique de Booba, son éternel rival. Le groupe avait roué de coups un jeune vendeur en l’abandonnant dans un état critique, avait assommé un autre employé avec une caisse enregistreuse et détérioré la boutique. Les images des caméras de vidéosurveillance avaient été diffusées à l’audience.

Pour sa défense, le rappeur avoue avoir «cédé à la colère», en raison de son différend personnel avec Booba. Un acte qu’il jure ne pas avoir prémédité, ce qui lui vaudrait un alourdissement de sa peine.