Vidéo. Gad Elmaleh: «C’est dans les moments difficiles qu’on voit les vrais amis»

Gad Elmaleh se défend des accusations de CopyComic dans l’émission de C8 «Au Tableau». Crédits : ALBERTO PIZZOLI/AFP

Alors que la polémique concernant ses accusations de plagiats n’est toujours pas retombée, l’interprète de Coco s’est expliqué dans l’émission Au tableau!!!, diffusée sur C8. Il reconnaît s’inspirer fortement de Jerry Seinfeld qu’il tient pour le plus grand comique du monde mais nie en bloc les emprunts qu’on lui impute.

Entre un hommage à son père mime, un cours de darbouka (tambour du Moyen-Orient) et une conversation où il démontre l’intérêt qu’il y a à maîtriser plusieurs langues étrangères (dans son cas, le français, l’anglais, l’arabe et l’hébreu), Gad Elmaleh n’esquive aucune question, même les plus directes, des enfants de l’émission «Au tableau!!!», diffusée mardi soir sur C8.

Bien évidemment, il est attendu sur le plagiat. «Non. J’ai souvent parlé d’un humoriste que j’adore et qui est devenu mon grand copain, Jerry Seinfeld. C’est le plus grand comique du monde. Je ne m’en cache pas, ça fait des années que je regarde ses shows, que je m’en inspire directement dans ce que je fais. C’est ce que je revendique. Le reste, pas du tout», avoue-t-il, conforme à la position qu’il défend depuis le début de cette affaire en 2017.

Une affaire qui dure depuis deux ans

«Alors, on s’en fiche de la rumeur…», lui demande un autre enfant. «Si tu arrives à t’en ficher, c’est fort», lui répond alors l’humoriste. Les enfants ne se démontent pas et continuent leur «interrogatoire» en lui demandant s’il recevait du soutien d’autres humoristes. Sans doute une référence à la récente sortie de Muriel Robin sur le sujet.

 

Lire aussi : Vidéo. Quand le fils de Gad Elmaleh joue avec son grand-père marocain

 

Une nouvelle fois, Gad Elmaleh fait preuve de calme et d’un certain recul. «C’est dans les moments difficiles qu’on voit les vrais amis, surtout dans ce métier», explique-t-il. Et de citer Oprah Winfrey: «Ils sont nombreux ceux qui veulent monter avec vous dans la limousine mais très peu quand elle tombera en panne prendront le bus avec vous.»

L’interprète de François Pignon dans la Doublure ne se sort pas de cette affaire. Dévoilé au grand jour par CopyComic une première fois en 2017, Gad Elmaleh, s’était défendu dans l’émission Quotidien préférant parler d’hommage. En 2019, la chaîne YouTube l’a accusé à nouveau frontalement de «vol de «vannes». À travers deux vidéos, celui qui se fait appeler Ben décortique la mécanique du plagiat chez l’humoriste, allant même jusqu’à désigner ses emprunts à ses confrères de l’humour comme des Gaderies.