Tariq Ramadan s’invite à une conférence sur les violences faites aux femmes

à 15:00

La présence de l’islamologue suisse Tariq Ramadan, inculpé pour viols, dans le public d’une conférence contre les violences faites aux femmes à Saint-Denis (banlieue parisienne) a suscité mardi l’indignation, la municipalité condamnant une “provocation inacceptable”.

L’intellectuel musulman, qui fut une figure aussi influente que controversée de l’islam européen, est inculpé depuis le 2 février 2018 pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, des accusations qu’il conteste. Il a été remis en liberté mi-novembre, sous contrôle judiciaire, après neuf mois de détention provisoire.

Quelque 70 personnes assistaient à cette réunion publique organisée lundi soir à la mairie sur le thème “Lutter contre les violences envers les femmes au quotidien”, a expliqué à l’AFP Madjid Messaoudene, conseiller municipal chargé de l’égalité femme-homme et de la lutte contre les discriminations.

Tariq Ramadan, qui est domicilié à Saint-Denis depuis sa libération conditionnelle mi-novembre, s’est installé dans le public.

Lire la suite sur Plurielle.ma