Tariq Ramadan aurait acheté le silence d'une femme pour 27.000 euros

Credits: DR

L’affaire Ramadan se poursuit. L’islamologue suisse, accusé de viols et placé en détention provisoire en France, aurait acheté le silence d’une femme, révèlent ce mercredi Mediapart et Le Vif.
Cette femme, née en Belgique, aurait entretenu une relation avec Tariq Ramadan avant de dénoncer sur les réseaux sociaux des agissements controversés du théologien.
L’islamologue aurait donc, pour qu’elle fasse disparaître les preuves, passer un accord avec elle. Il aurait payé 27.000 euros. L’accord aurait été conclu à Bruxelles en 2015.
Pour l’avocate de Tariq Ramadan, cela ne prouve rien. « Un accord transactionnel peut avoir beaucoup de raisons et notamment d’éviter un litige qui est très coûteux. Il n’est pas nécessairement une reconnaissance de quoi que ce soit », a-t-elle indiqué.