Ronaldinho arrêté au Paraguay pour utilisation de faux passeport

L’ancien footballeur vedette de la sélection brésilienne et du FC Barcelone, Ronaldinho, a été arrêté, vendredi à Asunción, avec son frère Roberto, qui est aussi son manager.

Ronaldinho et son frère ont été arrêtés et « mis à la disposition du ministère public », selon un communiqué de cette institution.

« Le bureau du procureur général a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de Ronaldinho pour utilisation de faux document d’identité. Il a demandé sa mise en détention préventive », a écrit le ministère public paraguayen sur son compte Twitter.

Le procureur en charge du dossier avait pourtant indiqué auparavant que Ronaldinho et son frère Roberto avaient été « trompés » et qu’ils ne seraient pas poursuivis, réclamant l’abandon des poursuites contre les deux hommes.

L’ancien international brésilien et son frère avait été entendus jeudi par un magistrat à Asunción avant de ressortir libres.

Les documents falsifiés, qui auraient été réalisés dans la capitale paraguayenne, ont été détectés à l’arrivée de Ronaldinho et de son frère à l’aéroport d’Asunción.

Selon l’avocat paraguayen de Ronaldinho, Adolfo Marin, qui conteste la version du parquet, le footballeur n’a pas présenté de faux passeport à son arrivée et n’était soumis à aucune restriction de voyage à l’étranger.

Par ailleurs, la police paraguayenne a perquisitionné l’hôtel où loge le Ballon d’Or 2005, venu à Asunción pour faire la promotion d’un livre, et a trouvé, selon le ministre de l’Intérieur, Euclides Acevedo, de faux passeports.