Rihanna demande pardon aux musulmans après avoir mixé des hadiths dans son défilé de lingerie

1112

La célèbre chanteuse barbadienne avait suscité la polémique en diffusant des extraits de hadiths lors du dernier défilé de sa marque de lingerie Savage x Fenty.

Depuis sa diffusion sur Amazon Prime le 2 octobre dernier, le défilé automnal de Savage x Fenty a suscité un flot de critiques envers sa créatrice, Rihanna. En cause, un titre intitulé « Doom », signée par la Dj française Coucou Chloé et dans lequel sont mixées des paroles prophétiques islamiques.

Voici le hadith en question: « L’heure n’arrivera qu’après la disparition du savoir religieux, la multiplication des tremblements de terre, le rapprochement du temps (le temps passe vite), l’apparition des épreuves, la multiplication des troubles entraînant beaucoup de victimes et la richesse sera abondante ».

Sur les réseaux sociaux, l’indignation des internautes est vite montée en flèche à tel point que des hashtags appelant au boycott de l’artiste ont émergé: #Rihannaiscancelled ou encore #Rihannaisoverparty. Certains ont crié au « blasphème » quand d’autres ont noté le manque de respect envers l’islam et les musulmans.

Quelques jours après, Rihanna et l’auteur du morceau sont sorties de leur silence via les réseaux sociaux pour présenter leurs excuses aux musulmans. La chanteuse s’est exprimée dans une story sur son compte Instagram hier, mardi 6 octobre.

« Je tiens à remercier la communauté musulmane d’avoir signalé un énorme oubli qui était involontairement offensant lors de notre défilé Savage x Fenty. Je voudrais surtout vous présenter mes excuses pour cette erreur honnête mais négligente. Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et sœurs musulmans, et je suis incroyablement découragée par cela! », a écrit la star.

Et d’ajouter: « Je ne joue avec aucun manque de respect envers Dieu ou aucune religion et donc l’utilisation de la chanson dans notre projet était complètement irresponsable! À l’avenir, nous veillerons à ce que rien de tel ne se reproduise. Merci pour votre pardon et votre compréhension. »

De son côté, la Dj française vivant à Londres, Coucou Chloé, a présenté ses excuses sur son compte Twitter, assurant avoir utilisé ces extraits sans connaître leur valeur religieuse.

« Je tiens à m’excuser profondément pour l’offense causée par les échantillons vocaux utilisés dans ma chanson ‘Doom’. La chanson a été créée à partir d’échantillons de morceaux de Baile Funk que j’ai trouvés en ligne. À l’époque, je n’étais pas au courant que ces échantillons utilisaient le texte d’un hadith islamique », se justifie la compositrice.

« J’assume l’entière responsabilité de ne pas avoir recherché le sens de ces mots et je tiens à remercier ceux d’entre vous qui ont pris le temps de m’expliquer cela. Nous sommes en train de retirer la chanson de toute urgence de toutes les plateformes de streaming », a-t-elle assuré.

En 2017, lors du défilé de sa marque en collaboration avec Puma, Rihanna avait déjà utilisé la même chanson, sans provoquer aucune réaction, relève par ailleurs le média français Sud Ouest.

Pour rappel, la chanteuse Rihanna a lancé sa marque de sous-vêtements Savage & Fenty en 2018.