Nouvelle affaire de viol: ce que risque Saâd Lamjarred

DR.

Soupçonné dans une nouvelle affaire de viol et arrêté dimanche matin par les gendarmes à Saint-Tropez, Saad Lamjarred, dans le cas où les faits sont avérés, risque très gros.
Soupçonné de viol et été arrêté dimanche matin dans un hôtel à Saint-Tropez, le chanteur Saad Lamjarred se retrouve une nouvelle fois dans la tourmente. Sa garde à vue vient d’ailleurs d’être prolongée ce matin d’une durée de 24 heures.
Le parquet de la ville de Draguignan, dans le sud-est de la France, évoque « une affaire complexe » qui s’est déroulée « dans le cadre de rencontres dans des établissements de nuit » avec « deux versions diamétralement opposées (qui) s’entrechoquent« , nécessitant « la poursuite des investigations et l’audition de tout témoin utile« .
Toujours est-il que le crooner a été arrêté suite à une plainte déposée par sa présumée victime qui l’accuse de «faits caractérisés de viol». Que dit la loi française dans le cas où les faits sont avérés?
Lire aussi: France: garde à vue prolongée pour Saad Lamjarred soupçonné de viol
L’article 222-23 du code pénal français dispose que «tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui ou sur la personne de l’auteur par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol».
Si Saad Lamjarred est donc condamné pour viol, le chanteur risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle, poursuit le même article.
Si le viol est accompagné de circonstance aggravés, comme dans le cas où la victime « est une mineure de moins de 15 ans« , ou lorsqu’il « est commis avec usage ou menace d’une arme« , ou encore «lorsqu’il est commis par une personne agissant en état d’ivresse manifeste ou sous l’emprise manifeste de produits stupéfiants», le mis en cause encoure jusqu’à 20 ans de prison.