Le jour où Rachida Dati a mis « un coup de poing dans la gueule » d’Hortefeux

Rachida Dati et Brice Hortefeux dans un rare moment de complicité.

Les sarkozystes sont en ordre dispersé depuis le retrait de leur chef. Dernière rixe en date: Rachida Dati dévoile ses échanges musclés avec Brice Hortefeux. 

La famille sarkozyste ne semble pas prête à reprendre la main chez les Républicains. Et pour cause, elle ne cesse de se chamailler. Dernier épisode en date: Rachida Dati, ancienne garde des Sceaux, confie au Monde ses passes d’armes avec Brice Hortefeux.

À l’occasion de la dernière campagne présidentielle, ces deux-là ont dû jouer à la famille unie. Mais Rachida Dati ne s’est pas privée de lui envoyer quelques gentillesses: «Je montais en avion avec lui, mais je le saluais en disant: “Bonjour le guignol”, puis je disais “Vous ne trouvez pas que ça sent le nazi?”».

Les tensions qui animent les deux anciens ministres de Nicolas Sarkozy sont anciennes. À la fin de l’année 2010, Rachida Dati avait demandé au président le départ de Brice Hortefeux, alors ministre de l’Intérieur. Elle l’accusait de l’avoir mise sous surveillance. Les services de renseignement avaient effectivement été sollicités pour découvrir qui était le mystérieux père de sa fille.

Mais Rachida Dati révèle un autre épisode, inconnu jusque-là, lors duquel elle en est venue aux mains.  « Un jour, devant un ascenseur, je lui dis: “Alors le facho, ça va?” Il me répond: “Ça va, intrigante.” Là, je me retourne et je lui mets un coup de poing dans la gueule, et il se mange le miroir! », explique l’eurodéputée, qui précise que Nicolas Sarkozy est intervenu en apprenant la nouvelle, pour tenter d’instaurer une médiation.

« Je suis l’inverse. C’est vraiment la chose qui me gêne le plus, qu’on dise que je suis une intrigante, alors qu’au contraire, je suis ‘cash’. Je peux minauder deux secondes et demie, mais à la troisième, le naturel revient au galop. (…) Non, vraiment, courtisane ou intrigante, c’est pas ma nature. Mais ce qui me vexe le plus, c’est qu’on dise que j’ai couché avec tout le monde », explique-t-elle.