Saâd Lamjarred déféré mardi matin devant un juge en vue d'une mise en examen

DR.

Placé en garde à vue depuis dimanche matin par la gendarmerie de Saint-Tropez, Saâd Lamjarred sera déféré mardi matin devant un juge en vue d’une mise en examen.
« Le chanteur marocain Saad Lamjarred, soupçonné d’un viol commis dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Tropez (Var), va être déféré mardi matin devant un juge «en vue de sa mise en examen pour viol« , a indiqué lundi Pierre Arpaia, procureur de la République par intérim de Draguignan dans une déclaration accordée à l’AFP.
Arrêté dimanche matin suite à une nouvelle plainte pour viol déposée à son encontre par une femme de 29 ans, Saâd Lamjarred, dont la garde à vue a été prolongé de 24 heures ce matin, sera déféré mardi matin au Parquet de Draguignan, annonçait l’après-midi le site du journal régional Nice Matin.
Lire aussi: Laura Prioul réagit à l'arrestation de Saâd Lamjarred
Ce nouveau développement est le «signe que les gendarmes de la brigade de recherches de Gassin ont réuni suffisamment d’éléments pour ouvrir une enquête», estimaient nos confrères français, qui précisent par ailleurs que les faits présumés de viols se seraient déroulés à l’hôtel Ermitage, où logeait l’artiste à Saint-Tropez.
Pour rappel, la plaignante, une jeune travailleuse saisonnière de 29 ans qui ne travaillait toutefois pas dans l’hôtel Ermitage, serait originaire du département des Alpes Maritimes. Elle a porté plainte pour des «faits caractérisés de viols».
Lire aussi: Nouvelle affaire de viol: ce que risque Saâd Lamjarred
Selon Nice Matin, Saâd Lamjarred s’est affiché à plusieurs reprises à Saint-Tropez et ce depuis le mois de juillet. «Plus récemment, il avait également été reconnu par des fans alors qu’il faisait ses courses, toujours dans la Cité du Bailli», détaille la même source.