Yémen: deux chefs d’Al-Qaida tués

Deux chefs de l’organisation terroriste Al-Qaida ont été tués au Yémen dans la province méridionale d’Abya, selon le gouvernement saoudien. Ils font partie des dirigeants les plus dangereux de l’organisation.
Deux chefs d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont trouvé la mort mercredi dans la province méridionale d’Abyan au Yémen, a rapporté le service de presse du gouvernement saoudien. Mourad Abdallah et Mohammed Al Doubli, également connu sous le nom d’Abou Hamza al Batani, et Hassan Basourie, faisaient partie des «dirigeants les plus dangereux» de l’organisation terroriste, a précisé la même source dans un communiqué.
Ils ont été tués, d’après le communiqué, dans un affrontement avec les forces yéménites soutenues par les Émirats arabes unis, qui jouent un rôle important au sein de la coalition engagée depuis 2015 dans le conflit yéménite à l’initiative de l’Arabie Saoudite.