Yémen: 60 rebelles et soldats tués en 24 heures

Plus de 60 rebelles chiites Houthis et soldats pro-gouvernement ont été tués en 24 heures sur les fronts de la province de Hodeida, dans l’ouest du Yémen, selon des responsables des services de sécurité et des hôpitaux.

Les raids aériens de la coalition anti-Houthis menée par l’Arabie saoudite et les combats terrestres se sont intensifiés dans cette province contrôlée par les Houthis depuis le tir d’un missile balistique sur Ryad le 19 décembre. Les deux camps dépêchent d’importants renforts sur les lignes de front. Les renforts des Houthis sont pris pour cible par l’aviation de la coalition, tandis que les forces pro-gouvernement n’arrivent pas à progresser vers le nord en raison d’énormes champs de mines plantées par les insurgés.

Hodeida, capitale de la province de même nom a une importance capitale, son port sur la mer Rouge étant le principal point d’entrée des importations du pays.