Wikipédia porte plainte à la CEDH pour lever son blocage en Turquie

La fondation Wikimedia, qui héberge le site de Wikipédia, a annoncé jeudi qu’elle avait porté plainte auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour lever le blocage de l’encyclopédie en ligne en vigueur depuis deux ans en Turquie.

« Wikimedia a porté plainte contre la Turquie auprès de la CEDH », a annoncé lors d’une conférence de presse téléphonique Katherine Maher, directrice générale de la fondation.

Les autorités turques ont bloqué l’accès au site en avril 2017, en raison de deux articles de Wikipédia établissant un lien entre Ankara et des organisations extrémistes.

Wikimedia a expliqué recourir à la CEDH après des tentatives d’appel infructueuses en Turquie, notamment auprès de la Cour constitutionnelle qui ne s’est pas exprimée sur le sujet en deux ans.

 

Lire aussi: Santiago Bernabéu rebaptisé «centre d'entraînement du Barça» sur Wikipédia

 

Maher a souligné ne pas s’être pliée à la demande turque de supprimer ces articles parce que la fondation a estimé que « le contenu en question relève de la liberté d’expression protégée par la loi ».

Stephen LaPorte, directeur légal de la fondation a ajouté, lors de la même conférence de presse, que le gouvernement turc a demandé la suppression des articles « sans aucune explication officielle sur la partie supposément illégale ».

Les autorités turques ont eu recours à plusieurs reprises ces dernières années au blocage de certains sites, comme Facebook ou Twitter, généralement après des attentats.

La Chine a elle aussi interdit Wikipédia dans toutes les langues le 15 mai (la version en mandarin du site était déjà bloquée depuis 2015). Mme Maher a affirmé que Wikimedia examinait les recours disponibles pour lever ce blocage.