Washington offre une prime pour localiser le chef d’AQMI

567
DR.

Les Etats-Unis offrent une prime de 7 millions de dollars pour toute information permettant de localiser ou identifier  le nouveau chef de l’organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a annoncé mercredi le département d’Etat.

L’Algérien Abou Oubaïda Youssef al-Annabi, aussi connu sous le nom de Yazid Moubarak, a succédé en novembre 2020 à son compatriote Abdelmalek Droukdel, tué en juin par les forces armées françaises dans le nord du Mali.

AQMI est responsable de l’enlèvement et de l’assassinat de citoyens américains, a souligné dans un communiqué le département d’Etat, qui gère le programme de récompenses financières des Etats-Unis pour la capture de personnes recherchées, Reward for Justice.

« Nous encourageons quiconque ayant des informations sur Abou Oubaïda Youssef al-Annabi à texter Rewards for Justice par Signal, Telegram, ou WhatsApp », indique le communiqué.

D’après le think-tank américain Counter Extremism Project (CEP), cet ancien membre du GSPC algérien (Groupement salafiste pour la prédication et le combat) a été inscrit sur la liste noire américaine des « terroristes internationaux » en septembre 2015 et est également le dirigeant de la branche médias d’AQMI apparaissant régulièrement dans les vidéos du groupe.

AQMI a reçu l’allégeance de plusieurs groupes jihadistes actifs au Sahel, rassemblés depuis 2017 au sein du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, également appelé JNIM).