Virus: l’Arabie saoudite va permettre à ses citoyens « immunisés » de voyager

L’Arabie saoudite va permettre à ses citoyens « immunisés » contre le Covid-19 de voyager à l’étranger à partir du 17 mai, a annoncé dimanche le ministère de l’Intérieur, plus d’un an après la mise en place de ces restrictions. 

Selon le ministère, les citoyens seront considérés « immunisés » s’ils ont été totalement vaccinés, s’ils ont reçu une des doses au moins 14 jours avant leur voyage ou s’ils se sont rétablis du virus ces six derniers mois.

Les Saoudiens de moins de 18 ans, qui n’ont pas accès aux vaccins, seront aussi autorisés à voyager à partir du 17 mai s’ils fournissent un assurance approuvée par la banque centrale, selon le communiqué du ministère publié par l’Agence de presse saoudienne.

Le royaume va aussi rouvrir ses frontières terrestres, maritimes et aériennes, est-il ajouté.

 

Lire aussi. Arabie saoudite: seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 pourront faire la Omra ce ramadan

 

Cet assouplissement des restrictions vise à encourager les Saoudiens à se faire vacciner. Le ministère de la Santé a affirmé avoir administré plus de neuf millions de doses de vaccins dans le pays de plus de 34 millions d’habitants.

Depuis le début de la pandémie, le pays a officiellement enregistré plus de 419.000 cas de coronavirus, dont près de 7.000 décès.

L’Arabie saoudite avait seulement autorisé les personnes vaccinées contre le Covid-19 à effectuer la omra, le petit pèlerinage à La Mecque, pendant le mois de jeûne musulman de ramadan qui a commencé le 13 avril.

Il n’est pas clair si cette décision sera étendue pour le hajj, le grand pèlerinage qui a lieu plus tard dans l’année.