Virus: 15 millions de Britanniques vaccinés, feu vert à un vaccin au Japon

470

Le Royaume-Uni a franchi la barre des 15 millions de personnes vaccinées contre le coronavirus, tandis que le Japon a donné son premier feu vert à un vaccin contre le coronavirus à cinq mois de l’ouverture des jeux Olympiques d’été.

« Aujourd’hui, nous avons atteint une étape importante dans le programme de vaccination national du Royaume-Uni », a tweeté dimanche le Premier ministre britannique Boris Johnson.

 

« NOUVELLE FANTASTIQUE: plus de 15 MILLIONS de personnes ont maintenant reçu leur premier vaccin contre le Covid », a salué de son côté sur Twitter son ministre de la Santé Matt Hancock.

Critiqué à maintes reprises pour ses lenteurs et ses hésitations, Boris Johnson parvient ainsi à tenir l’objectif ambitieux d’offrir à la mi-février un vaccin aux quatre catégories prioritaires.

 

Lire aussi. En plus d’être plus contagieux, le variant britannique serait plus mortel selon Boris Johnson

 

Elles regroupent les personnes de plus de 70 ans, les soignants en première ligne, les employés et résidents des maisons de retraite et les patients les plus vulnérables, soit environ 15 millions de personnes, sur une population totale de 66 millions dans le pays d’Europe le plus endeuillé par la pandémie.

Le gouvernement espère rouvrir les écoles à partir du 8 mars et sortir progressivement du confinement – le troisième – instauré depuis le début de l’année face à un variant plus contagieux, qui a donné lieu à une explosion de l’épidémie.

L’Allemagne, pour sa part, a fermé en grande partie ses frontières avec le Tyrol autrichien et la République tchèque pour tenter de contenir la diffusion des variants du coronavirus, provoquant des frictions avec l’Union européenne.

 

– « Catastrophe » –

 

« Les personnes qui ne font pas partie des quelques exceptions autorisées ne pourront pas entrer » sur le territoire allemand, a prévenu le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer dans l’édition dominicale du quotidien Bild.

« C’est une catastrophe! », s’exclamait Irene, stoppée net dimanche au poste-frontière de Kiefersfelden, où les forces de l’ordre, masque sur le visage, filtrent strictement désormais les entrées.

« Je viens du Tyrol, je voulais juste passer en transit par l’Allemagne pour raccourcir le trajet en direction de Vienne. J’ai un vieux chien de 15 ans dans la voiture et maintenant il va falloir que je passe des heures sur les petites routes autrichiennes, tout ça sans GPS », déplorait-elle

En Nouvelle-Zélande, près de deux millions d’habitants d’Auckland, la plus grande ville du pays, sont confinés à partir de dimanche minuit pour trois jours, après la découverte d’un nouveau foyer de contamination au coronavirus.

Ecole et commerces resteront fermés lundi, à l’exception des entreprises jugées « essentielles », a ordonné la Première ministre Jacinda Ardern.

Trois membres d’une même famille ont été testés positifs ce week-end, générant une inquiétude dans le pays qui avait été salué dans le monde pour sa gestion très efficace de la pandémie.

Mais face à la pandémie la vaccination demeure une source d’espoir.

 

– « Feu vert spécial » –

 

Le Japon a donné dimanche son premier feu vert à un vaccin contre le coronavirus, celui développé par Pfizer, ouvrant la voie au lancement d’une campagne de vaccination à cinq mois de l’ouverture des jeux Olympiques d’été.

« Aujourd’hui, le ministre de la Santé a donné un feu vert spécial au vaccin de Pfizer », a annoncé le bureau du Premier ministre dans un tweet.

Le vaccin Pfizer/BioNTech doit être administré au Japon à 10 à 20.000 travailleurs de la santé à compter de mercredi, avant d’élargir la vaccination aux autres personnels de santé et aux personnes âgées à partir d’avril, en utilisant aussi d’autres vaccins contre le coronavirus.

Au Liban, un médecin a été la première personne à recevoir le vaccin anti-Covid à Beyrouth, coup d’envoi de la campagne de vaccinations dans un pays miné par de graves crises sanitaire, économique et politique.

Quelque 28.000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech sont arrivées samedi au Liban où le secteur médical est dépassé par l’épidémie avec 339.122 cas dont 3.993 morts selon les derniers chiffres officiels.

Début février, le pays a débuté un assouplissement du confinement après plus de trois semaines de restrictions.

En Afrique, le Rwanda a commencé à vacciner des groupes à hauts risques d’infection au Covid-19, tels que les travailleurs médicaux en première ligne, avec des doses limitées de vaccins, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

A l’échelle mondiale, 172,10 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 95 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 17h30 GMT.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait 2.394.541 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Après les États-Unis (484.149 morts), les pays comptant le plus de décès sont le Brésil (238.532) le Mexique (173.771), l’Inde (155.642) et le Royaume-Uni (116.908).