H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La journaliste maroco-française Zineb El Rhazoui crée une nouvelle fois la polémique pour ses propos tenus sur le plateau de C News dans l’émission « C’est l’heure des pros » présentée par Pascal Praud. 

    Qualifié par certains médias de dérapage, cet énième discours choc d’El Rhazoui a enflammé la Toile à la suite de sa diffusion ce mardi 5 novembre. Faisant référence aux « événements de Mantes-la-Jolie », Zineb El Rhazoui a déclaré qu’ « il faut que la police tire à balles réelles dans ces cas-là ».

    Pour rappel, de violents affrontements entre une centaine de jeunes et des policiers dans le quartier sensible du Val Fourré à Mantes-la-Jolie ont eu lieu le 24 octobre dernier. Le gouvernement a parlé de « guet-apens organisé » contre les policiers qui ont été la cible de nombreux jets de projectiles, tirs de mortier d’artifice et de cocktails molotov.

     

    Lire aussi : Vidéo. Une pétition pour que la Marocaine Zineb El Rhazoui incarne la prochaine Marianne

     

    Ainsi, pour contrer ces « racailles », « barbares », l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo plaide pour la possibilité accordée aux policiers de tirer à balles réelles dans ce genre de situations, citant en exemple « la police américaine » qui « aurait tiré à balles réelles pour bien moins que ça ». Un discours qui a indigné les autres invités, jusqu’au journaliste Pascal Praud, pourtant connu lui aussi pour ses positions très critiquées.

    « Attendez! Je suis garant de ce qu’il se dit sur ce plateau. Je vous mets en garde sur ce que vous avez dit, Zineb », a déclaré le présentateur, recadrant le débat. « Il ne sera pas dit sur ce plateau ou sur l’antenne de C News qu’il faut tirer à balles réelles sur les manifestants. Les choses sont extrêmement claires ».

     

    Lire aussi : La journaliste Zineb El Rhazoui menacée de mort pour ses propos sur l’Islam

     

    Les autres débatteurs ont abondé en ce sens. « Dans une démocratie normale, on ne tire pas à balles réelles sur la foule, je suis désolé. Dans n’importe quelle démocratie, on ne fait pas ça », s’est insurgé son confrère Gérard Leclerc. « Nous sommes en France et pas aux Etats-Unis, et encore heureux », s’est exclamée de son côté l’avocate Sophie Obadia.

     

    Share.

    Comments are closed.