Vidéo. Vaccination aux États-Unis: Moncef Slaoui très confiant

849
Moncef Slaoui. DR.

Après avoir été assez pessimiste quant à la vaccination de toute la population américaine, Moncef Slaoui affirme désormais qu’il y aura assez de vaccins pour tout le monde et avant l’été 2021.

 


Interviewé par BFMTV, Moncef Slaoui, conseiller en chef de l’opération Warp Speed, a déroulé le programme de vaccination qui doit avoir lieu aux États-Unis, à la mi-décembre.

«Le 11 décembre on espère que le comité des médicaments aux États-Unis, le Drug Enforcement Administration (DEA), va revoir tout le dossier d’enregistrement du vaccin de Pfizer et probablement l’approuver. Donc, 24 heures plus tard, les premières personnes seront vaccinées», a-t-il affirmé.

L’ambitieux programme américain prévoit de vacciner la totalité de la population américaine soit «à la moitié de l’année 2021», a-t-il poursuivi. Avant cela, les personnes à risques, «les personnes âgées dans les maisons de repos et celles qui travaillent dans le secteur hospitalier et de la santé», seront les premières à être vaccinés, pour lesquelles une vingtaine de millions de doses seront prêtes, a expliqué le chercheur marocain.

Dans une précédente interview donnée en août, Moncef Slaoui admetait qu’il n’y aurait «suffisamment de vaccins pour tous les Américains que d’ici le milieu de 2021, mais peut-être pas avant la fin de 2021». De plus, ce vaccin ne serait qu’un premier d’une longue série, étant donné qu’il soit  «possible que nous ayons besoin d’un rappel tous les ans ou tous les deux ans ou tous les trois ans», avait-il confié à CNN.

Pour rappel, Monacef Slaoui avait été nommé par Donald Trump en tant que conseiller en chef de l’opération Warp Speed- pour faciliter et accélérer le développement, la fabrication et la distribution de vaccins, de produits thérapeutiques et de diagnostics COVID-19.