Vidéo. Une ex-compagne de Tariq Ramadan, d'origine marocaine, avait reçu 27.000 euros pour se taire

18949

Les péripéties de l’affaire Tariq Ramadan ne semblent pas prêts de s’arrêter. Au compteur de ses victimes, s’y ajoute la première femme à avoir dénoncer publiquement les comportements de l’islamologue, en 2015 sur Facebook et ensuite à travers une interview accordée à l’hebdomadaire Le Point

Majda Bernoussi, qui n’a jamais déposé plainte contre Tariq Ramadan et n’a jamais évoqué des violences sexuelles la concernant, a fini par se confier. Dans la matinale d’Europe 1 et dans le 13 heures de la chaîne belge RTL-TVI, son premier passage télévisé et sa première parution furent très mouvementés, qualifiant le théologien de  »prédateur et manipulateur extrêmement malsain ». Elle ajoute: « Dans la vraie vie, c’est un véritable barbare, aussi bien intellectuellement que physiquement »

La belge d’origine marocaine annonce également avoir reçu un versement de 27000 euros pour se taire et oublier le vécu de cinq années de relations. Un accord confirmé par le tribunal de première instance de Bruxelles a été passé entre les deux concernés devant la justice belge en 2015.