Vidéo. Rachid Nekkaz à Messahel: « Arrêtez de coller vos fautes sur le dos du Maroc »

10493
Crédit DR

Rachid Nekkaz, homme d’affaires algérien et ancien candidat à la présidentielle, a vertement critiqué la sortie du ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel, et ce devant les locaux de l’ambassade du Maroc à Paris.

« Le Maroc ne doit pas profiter de cette occasion pour insulter l’Algérie à travers ses médias, aucun Algérien ne l’acceptera » clarifie d’emblée Rachid Nekkaz, homme d’affaire et opposant politique algérien avant de s’en prendre au ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel pour ses propos accusant le Maroc de blanchiment d’argent de drogue en Afrique.

https://youtu.be/dHpeOuyb18c

Dans une vidéo filmée devant l’ambassade du Maroc à Paris, l’ancien candidat à la présidentielle donne des leçons à Abdelkader Messahel et explique que la diplomatie demande du « tact et de la finesse ». Il poursuit: « on n’accuse pas des voisins sans raison et sans preuves (…) déjà en Algérie nous avons de grands problèmes, une crise économique et financière, nous n’avons pas de président, on ne l’a pas vu depuis 5 ans, s’il était en bonne santé (Abdelaziz Bouteflika) il n’aurait pas laissé ce Messahel parler à notre place ».

Rachid Nekkaz adresse également un message au pouvoir algérien: « arrêtez de faire la diversion, arrêtez cette pièce théâtrale, je sais que vous voulez gagner du temps, je sais que vous voulez rester jusqu’en 2019 en provoquant des problèmes avec le Maroc, la Tunisie, le Mali » et de rajouter: « vous voulez distraire le peuple algérien parce que vous avez échoué dans votre politique économique (…) arrêtez de coller vos fautes sur le dos du Maroc, on sait que vous avez échoué ».

« Vous êtes devenus des amateurs (…) c’est honteux, voyons notre niveau dans l’éducation, les Droits de l’Homme, la culture, ô peuple algérien nous sommes en bas, ô pouvoir algérien tu nous as rabaissés », conclut l’opposant du régime algérien.