Vidéo. Libye: des migrants subsahariens vendus comme esclaves aux enchères

1055

De nombreux migrants subsahariens qui transitent par la Libye pour gagner l’Europe sont réduits à l’esclavage et vendus aux enchères. Une pratique inhumaine dévoilée par la chaîne américaine CNN dont les journalistes se sont rendus en Libye pour enquêter sur le sujet.

L’ère de l’esclavage n’est toujours pas révolue en Libye. Après avoir reçu une vidéo d’une mise en enchère de subsahariens en Libye et s’être assurés de sa véracité, des reporters de la chaîne américaine CNN se sont rendus au pays, non loin de la capitale Tripoli pour en avoir le cœur net.

« Ce sont des garçons grands et forts pour les travaux de la ferme, 400, 700, 800 », peut-on entendre sur la vidéo à l’origine du reportage.

Arrivés sur place, les journalistes apprennent qu’une à deux ventes aux enchères se tiennent tous les mois dans la région. Ils arrivent à assister à l’une d’elles et à filmer  la scène en cachette. Dans le jardin d’une maison de banlieue, ils assistent à la vente de 12 jeunes hommes venus du Nigéria. « 400. 500. 550… », scande le vendeur. La transaction est conclue rapidement et les « esclaves » sont remis à leurs « maîtres » devant les yeux surpris des journalistes.

Ces derniers se rendent à un centre de rétention des migrants à Tripoli, où ils rencontrent Victor, un ancien esclave. « J’ai été vendu. Comme beaucoup de gens ici. Regardez leur corps, ils ont été battus mutilés », confie le jeune homme.

Contacté par CNN, un officiel libyen interrogé en octobre à propos de la mise en enchère des subsahariens répond: « On entend des rumeurs mais rien de visible ne se passe devant nous ». Les autorités libyennes ont toutefois assuré qu’elles ouvriraient une enquête.