Vidéo. Le discours gênant de Kanye West à Donald Trump

Invité à la Maison Blanche par le président, qui souhaitait faire montre de sa popularité auprès de l’électorat noir, le rappeur s’est livré à un monologue surréaliste. En vingt minutes, «Yeezy» est passé plusieurs fois du coq-à-l’âne, mentionnant tour à tour sa bipolarité, le 13e amendement ou son code secret d’iPhone.

Même Donald Trump a paru déconcerté par la situation. Il fallait s’accrocher pour suivre les élucubrations d’un Kanye West en roue libre dans le bureau Ovale vendredi. Casquette «Make America Great Again» sur la tête, le rappeur, invité par le président afin de démontrer sa popularité auprès de l’électorat afro-américain, s’est livré à un discours surréaliste.
Lire aussi: Kanye West rallie Trump dans son nouveau morceau Ye Vs The People
Devants les flashs des appareils photo et les caméras des journalistes présents pour immortaliser ce moment gênant, le rappeur s’est livré à un show dont lui seul a le secret. «Yeezy» a mentionné tour à tour le chef de gang de Chicago Larry Hoover, le 13e amendement qui a aboli l’esclavage ou l’Iplane One, un avion à hydrogène qu’il imaginerait bien remplacer l’Air Force One présidentiel.

«C’est un génie»

En une vingtaine de minutes, le chanteur s’est également laissé aller à quelques confidences. Il a notamment évoqué sa bipolarité, liée selon lui à un simple manque de sommeil, le «manque d’énergie masculine dans sa belle-famille», puis a dévoilé son code secret d’iPhone.
«Cette casquette me donne l’impression d’être Superman», a-t-il glissé en référence à son couvre-chef rouge vif arborant la devise de campagne de Donald Trump. «J’adore ce mec. Laissez-moi lui faire un câlin», a-t-il lancé à l’adresse du président avant de joindre le geste à la parole.
Visiblement fasciné, ce dernier n’a pu que rester resté bouche bée devant ce débit inextinguible et cette démonstration d’amitié tactile. «Je vais vous dire quelque chose, c’était assez impressionnant, a déclaré l’occupant de la Maison-Blanche. C’était quelque chose. C’est un génie.»
Depuis 2016, Kanye West a affirmé son soutien à Donald Trump à de multiples reprises, provocant l’ire de plusieurs célébrités sur les réseaux sociaux. Début septembre, le rappeur a récemment fait part (une nouvelle fois) de ses velléités d’accéder à la fonction suprême. «Oui, ça va se passer. Il y a 100% de chances… pour 2024», a-t-il déclaré. «Si je décide de le faire, je vais y arriver, je ne vais pas me contenter d’essayer», a ajouté l’interprète de Gold Digger, manifestement sûr de lui.