Philippines: au moins 36 morts dans l’attaque d’un casino à Manille

44

Au moins 36 personnes sont mortes par suffocation dans la nuit dans l’attaque d’un casino de Manille par un homme qui a incendié l’établissement avant de se suicider, affirment vendredi les autorités philippines qui ont écarté la piste terroriste.

Une cinquantaine d’autres ont été blessées, notamment dans une bousculade qui s’est produite quand les clients pris de panique en entendant les coups de feu ont tenté de fuir du Resorts World Manila, un hôtel-casino près de l’aéroport international de Manille.

L’homme, décrit par les autorités comme un cambrioleur souffrant de troubles psychologiques, a commencé vers minuit (heure locale) à tirer dans l’établissement avec un fusil d’assaut M4, puis a déclenché un incendie en mettant le feu à une table de jeu, a indiqué le chef de la police philippine, Ronald Dela Rosa.

L’auteur des tirs a disparu dans le chaos, la fumée et la foule des clients affolés. La police a alors lancé une chasse à l’homme qui a duré jusqu’à l’aube dans le complexe qui compte aussi un centre commercial.

Le corps carbonisé du tireur a été retrouvé dans une chambre de l’hôtel cinq heures plus tard, selon M. Dela Rosa.

M. Albayalde a affirmé que l’homme « parlait anglais, il est grand et il est blanc, donc c’est probablement un étranger ».

La police a annoncé que les corps de 36 victimes avaient été découverts dans le casino et qu’elles avaient péri en inhalant les fumées toxiques issues de la combustion des tapis.