Vidéo. France: vingtième samedi de mobilisation des « Gilets jaunes »

91

Les « gilets jaunes » sont descendus à nouveau samedi protester en France. La vingtième mobilisation du genre depuis le début de ce mouvement de contestation inédit contre la politique fiscale et sociale du gouvernement.

Malgré la décision des pouvoirs publics de reconduire l’interdiction de manifester dans certains lieux emblématiques de Paris mais également dans d’autres villes de l’hexagone face à la crainte de nouveaux heurts, les «gilets jaunes», en investissant les rues des principales villes de l’hexagone, affichent leur détermination à poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’à la satisfaction de leurs revendications qui tournent principalement autour de la justice sociale, l’équité fiscale, l’amélioration du pouvoir d’achat et autres.

A Paris, où deux manifestations et quatre rassemblements ont été déclarés, la préfecture de police a de nouveau interdit les manifestations sur la célèbre avenue des Champs Elysées ainsi que dans un périmètre incluant l’Elysée et l’Assemblée nationale. D’autres villes ont également interdit les manifestations.

 

Lire aussi : «Gilets jaunes»: ce samedi, la police et l'armée testent un nouveau dispositif

 

Par ailleurs, un imposant dispositif policier a été mis en place dans toute la France, pour cette 20ème mobilisation. Le journal le Parisien a évoqué pas moins de 113 unités de forces mobiles soit environ 12.000 policiers et gendarmes déployés sur l’ensemble du territoire.

Selon les médias du pays, cet acte 20 devrait connaître une nouvelle hausse du nombre de manifestants en région. Car, «face au lourd dispositif policier déployé à Paris, les autorités craignent une délocalisation des heurts dans les villes de province».

 

Lire aussi : Vidéo. "Gilets jaunes": un acte 18 marqué par un fort regain de violences à Paris

 

Cette énième mobilisation des «gilets jaunes» intervient alors que le président Emmanuel Macron poursuit ses rencontres avec les maires dans le cadre du grand débat national lancé en janvier dernier en réponse aux revendications de ce mouvement de contestation inédit.