Vidéo. Espagne: démantèlement d’une cellule d’endoctrinement à des fins terroristes

493
DR

La police espagnole a annoncé, mercredi, le démantèlement à Badalona (Barcelone) d’une cellule composée de trois individus accusés de crimes de recrutement et d’endoctrinement à des fins terroristes.

Au cours de cette opération, menée dimanche, trois perquisitions ont été effectuées au domicile des détenus, et qui se sont soldées par la saisie de matériel électronique, de terminaux téléphoniques et de documentation, en cours d’analyse, indique la police espagnole.

L’enquête a débuté il y a un an et demi lorsque les services anti-terroristes ont obtenu des informations selon lesquelles les détenus étaient impliqués dans le recrutement et l’endoctrinement de diverses personnes de leur entourage à des fins terroristes, ajoute la police dans un communiqué.

Selon l’enquête, les personnes arrêtées ont un lien avec la radicalisation et l’immersion dans l’idéologie djihadiste d’un citoyen d’origine marocaine qui s’est installé en Syrie pour rejoindre l’organisation terroriste DAESH, décédé peu après comme combattant, rapporte le quotidien espagnol El Periodico.

Les prévenus auraient tenu des réunions clandestines avec un groupe de personnes sur l’établissement d’un califat universel, en les dotant d’un « contenu radical incitant au djihad ».

 

Lire aussi : Démantèlement d’une cellule terroriste à Nador

 

Ainsi, la « cellule de Badalona » a recruté plusieurs autres jeunes, qui sont soumis à un processus de radicalisation à un stade avancé.

Pour développer leurs activités, les détenus adoptaient des mesures de sécurité scrupuleuses pour éviter d’être détectées par les services de police, fait noter la même source.

Ces derniers mois, et notamment pendant l’état d’alerte, les autorités espagnoles compétentes ont intensifié la lutte contre le terrorisme en menant six opérations ayant conduit à l’arrestation de 13 personnes accusées de terrorisme, conclut le communiqué.