Vidéo. Écoles de commerce: découvrez le classement 2018 du Figaro

Le classement du Figaro valorise le rayonnement international, mais aussi l’avis des recruteurs. Cette année, si les cinq premières ne bougent pas, quelques surprises interviennent dans le top 10.

Elles ne sont que quelques dizaines à détenir le grade de master délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur. Trente-huit écoles de commerce à se battre chaque année pour grimper dans le classement* du Figaro étudiant que nous publions aujourd’hui. Si elles sont toutes de qualité, toutes ne peuvent pas monter en haut du podium.

HEC, l’Essec et l’ESCP pour le top 3

Cette place reste l’apanage de l’indétrônable HEC, qui garde une longueur d’avance sur ses concurrents, grâce notamment à l’excellence de sa recherche et à son fort rayonnement international.

Juste derrière, l’éternel rival de Cergy-Pontoise, l’Essec, tire une fois de plus son épingle du jeu et se distingue par le nombre de publications écrites par ses chercheurs, mais aussi, par sa belle réputation auprès des employeurs. Avec HEC, c’est l’école qui a été le plus plébiscitée par les recruteurs.

L’ESCP, qui possède quatre campus à l’étranger, notamment à Londres et Berlin, et dont 50 % des étudiants suivent le programme en anglais, garde sa troisième place au classement. Quant à l’EM Lyon, elle est quatrième du classement : ses publications sont de haut niveau et elle obtient la troisième place des écoles préférées des recruteurs. L’Edhec et Grenoble EM se partagent la cinquième position, comme l’an passé.

Mais cette année, quelques changements sont intervenus dans le top 10. Skema fait une entrée remarquée à la huitième place du classement grâce, notamment, à sa très forte présence à l’international. Ses campus en Chine, aux États-Unis et au Brésil sont ses points forts. L’établissement lillois se positionne juste derrière Audencia. L’école nantaise, très appréciée par les recruteurs, gagne une place. L’Iéseg, première école post-bac, et Kedge Business School, qui renforce chaque année ses positions à l’international, complètent le top 10.

Excellence et rayonnement

Quels ont été nos critères ? Les indicateurs comme l’excellence académique et le rayonnement international occupent toujours une place très importante dans la méthodologie. Nous avons donc recoupé les différentes informations (labels, publications, doubles diplômes, stages et séjours à l’étranger, etc.) fournies par les écoles. Nous avons également pris en compte les derniers classements internationaux (Financial Times, QS, Shanghaï). Pour les écoles post-prépa, nous avons aussi pris en compte le classement Sigem, sans que cela nuise aux écoles post-bac. Celui-ci mesure l’attractivité des écoles par les étudiants issus des classes préparatoires.

Enfin, nous avons choisi de mettre en avant l’avis des recruteurs. Le Figaro étudiant a interrogé 41 DRH et responsables d’entreprises (Groupe Lagardère, Bouygues Télécom, Amazon, Banque populaire, The Kooples, etc.) sur leurs écoles préférées et l’origine de leurs derniers recrutés. Des données qui feront l’objet d’un classement ultérieur !

* Classement réalisé par Sophie de Tarlé, Wally Bordas et Fanny Cartellier de la junior-entreprise de l’ENSAE.