Vidéo. Un député mauritanien propose de vendre le nord de son pays à l’Algérie

140

Un parlementaire mauritanien a proposé de vendre le nord de la Mauritanie à l’Algérie, en réaction à ce qu’il a qualifié de commerce des positions par rapport à la crise des pays du Golfe.

«Nous dénonçons avec fermeté le fait que notre pays ait vendu sa relation avec le Qatar, et de s’être soumis à la logique de marchandage politique», a déclaré le député mauritanien Mohammed Gholam Ould El Haj Cheikh, le 9 juin dernier à l’assemblée mauritanienne.

Le parlementaire a déploré le changement de la ligne diplomatique de la Mauritanie à l’ère du président Mohammed Abdelaziz: «Alors que nous faisions les médiateurs dans les années 70 pour résoudre les conflits entre l’Arabie saoudite et l’Egypte, nous voilà aujourd’hui hélas en train de vendre nos prises de position au plus offrant».

Pointant du doigt la décision de son pays de boycotter Qatar, le député a déclaré: «puisque nous sommes dans cette logique de marchandisation de la nation, pourquoi ne pas vendre une partie du pays à l’Algérie qui est très intéressée d’avoir une rive face à l’Atlantique».