Vidéo. Pas-de-Calais: un prisonnier islamiste poignarde trois surveillants

296

Un détenu islamiste a poignardé trois surveillants au sein de la prison de Vendin-le-Vieil, le 11 janvier, dans le Pas-de-Calais. Christian Ganczarski purgeait une peine de 18 ans de prison pour complicité dans l’attentat de Djerba, en Tunisie, en 2002.
Les trois surveillants ont été blessés par Ganczarski à l’aide d’une paire de ciseaux, ainsi qu’un couteau de cantine aiguisé. L’un des gardes a été gravement blessé, au niveau de sa tête, et a été évacué vers l’hôpital du département français.
Selon le rapport des autorités, le détenu, qui se trouvait en isolement, a demandé à passer un appel, avant qu’il ne se jette sur les surveillants en criant «Allah Akbar».

Christian Ganczarski, un Allemand converti à l’islam, a été condamné à 18 ans de prison pour son implication directe dans un attentat qui a visé une synagogue en Tunisie en 2002, et qui avait fait 21 morts. Selon une source policière, sa peine arrivait à échéance en février.
Par ailleurs, une source syndicale a déclaré que Ganczarski allait être extradé vers les États-Unis pour une autre affaire. « C’est pour cela qu’il avait été placé à l’isolement. Quand il a appris qu’il allait partir aux États-Unis, il a complètement vrillé».
Une enquête a été ouverte, conjointement par la Sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), pour tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste.
Il est à noter que, fidèle à son idéologie, Marine Le Pen, présidente du Front national et députée du Pas-de-Calais, a déclaré sur son compte Twitter qu’elle se rendre dans la matinée du 12 janvier à l’établissement pénitencier, afin de demander l’expulsion des détenus étrangers pour terrorisme.