Vidéo. Benalla assure n'avoir «jamais été le garde du corps d'Emmanuel Macron»

2139

Alexandre Benalla a assuré aujourd’hui n’avoir « jamais été le garde du corps d’Emmanuel Macron », lors de son audition devant la commission d’enquête du Sénat.
« À l’occasion de la campagne présidentielle, je suis au regret de vous dire que je n’étais pas le garde du corps d’Emmanuel Macron – je n’ai jamais été le garde du corps d’Emmanuel Macron », a-t-il déclaré. Alexandre Benalla, 27 ans, a insisté un peu plus tard sur le fait qu’il n’était « ni policier ni garde du corps du président de la République », disant avoir été « recruté sous le statut de chargé de mission ». « C’est-à-dire le niveau le plus bas de ce qu’on peut trouver au cabinet du président de la République », a-t-il fait valoir.
Il a expliqué avoir assuré pendant la campagne une « tâche d’organisation générale, de sécurité générale », une tâche d' »interface » et de « facilitateur », entre « le candidat et un certain nombre de personnes », ce qui requiert une « proximité physique », sur des meetings notamment.

Mais la sécurité d’Emmanuel Macron était assurée pendant la campagne par « deux personnes (…) qui étaient dans la voiture avec Emmanuel Macron, qui l’accompagnaient partout, même là où je n’allais pas », a poursuivi M. Benalla. « Je n’ai jamais été le siège (la personne assise à ses côtés dans un véhicule, NDLR) d’Emmanuel Macron, j’ai dû monter dans la voiture à trois reprises, c’est possible, mais je n’ai jamais été son siège », a-t-il insisté. Une fois élu, Emmanuel Macron, ainsi que « ses proches conseillers », ont choisi « leurs collaborateurs sur la base de ce qu’ils avaient pu voir en termes d’engagement en terme de professionnalisme » pendant la campagne, a-t-il poursuivi.