Vidéo. Attentat en Iran: le bilan s’élève à 12 morts

88
afp

L’organisation Etat islamique a revendiqué une série d’attaques sans précédent contre le Parlement et le mausolée de l’imam Khomeiny ce mercredi à Téhéran, a indiqué Amaq, l’agence de propagande de l’organisation jihadiste. Le bilan serait de 12 morts dans les deux attaques selon le chef des urgences.

« Des combattants de l’EI ont attaqué le mausolée de Khomeiny et le siège du Parlement à Téhéran », a indiqué Amaq en citant « une source de sécurité ». Les attentats suicides et les fusillades ont fait au moins trois morts dans les deux sites selon les médias iraniens.

Lieux symboliques

Un homme s’est fait exploser au quatrième étage d’un bâtiment du parlement iranien alors que les forces spéciales avaient donné l’assaut contre deux assaillants armés, a rapporté mercredi la télévision d’Etat. Une femme s’est déjà fait exploser plus tôt dans la matinée à l’extérieur du mausolée, selon les médias iraniens.

Le chef des urgences fait état de douze morts dans les deux attaques. Ce genre d’attaques quasi-simultanées sur de tels lieux hautement symboliques en Iran est très rare.

Selon l’agence de presse Isna, la femme qui s’est fait exploser pourrait être l’un des deux morts. L’agence Ilna a fait état de plusieurs blessés. Dans l’enceinte du Parlement, des hommes armés ont ouvert le feu faisant des blessés dont un garde de sécurité. Le mausolée et le Parlement sont distants d’une vingtaine de kilomètres.

Un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l’enceinte du Parlement, armés de fusils et d’un pistolet. L’Iran aide militairement le régime syrien face aux rebelles et l’organisation Etat islamique.

Avec AFP