Vidéo. Algérie: un journaliste arrêté par les renseignements

3353
Bachir Tartag, chef des renseignements algériens

Des éléments des services de renseignement algérien ont procédé à l’arrestation d’un journaliste du groupe médiatique algérien Ennahar. Ils lui reprochent un article sur Bachir Tartag, chef du Département de Surveillance et de Sécurité (DSS).
Smail Djerbal, journaliste à alg24.net du groupe médiatique Ennahar, a été arrêté par des agents de renseignement devant les bureaux de son journal. Selon TSA, les services lui reprochent un article sur le général Tartag, patron du contre-espionnage algérien (DSS) et l’absence des services de renseignements dans le conflit au sein de l’armée algérienne (APN).
L’article en question a été diffusé sur le site d’information en ligne Alg24 et traitait de la crise à l’Assemblée populaire nationale. Intitulé «Crise à l’APN: Où est passé le département de Tratag

Le groupe Ennahar a expliqué que cette interpellation s’est faite dans le déni de la loi et sans l’aval du parquet. Le journaliste a été relâché sur ordre du procureur de la république, deux heures après son interpellation par «les services du renseignement», a annoncé la chaîne.