Vidéo. Addis-Abeba: le Maroc prend part au Conseil exécutif de l’UA

85

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a pris part, vendredi à Addis-Abeba, aux travaux délibératoires de la 31-ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA).

Marquée par la participation des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’Union africaine, cette session du Comité exécutif est préparatoire au 29-ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA (3 et 4 juillet prochains).

Elle a ainsi été ouverte par une allocution de la ministre guinéenne des Affaires étrangères et présidente du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), Hadja Makalé Camara, qui a exprimé la détermination de l’Union africaine à faire taire les armes et à bâtir une Afrique « prospère, intégrée et unie ».

 

 

« Notre intérêt est de les (NDLR, conflits) éteindre rapidement en faisant taire les armes en Afrique d’ici 2020, comme le recommande l’Agenda 2063.

Dans le cas contraire, les conflits risquent de bloquer le développement et d’hypothéquer tous les résultats positifs déjà engrangés », a insisté Mme Camara dans son allocution prononcée à l’ouverture de la 31ème session du Conseil exécutif de l’UA qui a ouvert ses travaux, vendredi à Addis-Abeba.

Revenant sur cette session du Conseil exécutif, Hadja Makalé Camara a estimé qu’elle se tient à un moment où les dirigeants africains sont à pied d’œuvre pour la mise en œuvre d’importants dossiers et projets stratégiques pour le continent.

Parmi les actions qui sont menées figurent l’Agenda 2063 et son premier Plan décennal de mise en œuvre, la gestion de dossiers stratégiques par des Chefs d’Etat leaders désignés par le Président de la République de Guinée, Alpha Condé, président en exercice de l’UA et la mise en œuvre du thème de l’année 2017 de l’UA « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », ainsi que sa feuille de route.
Avec MAP