Venezuela: un général de l'armée de l'Air fait allégeance à Guaido

à 17:00
L'officier Francisco Yanez affirme son allégeance au président autoproclamé Juan Guaido dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. DR

Un général de division de l'armée de l'Air vénézuélienne a annoncé samedi qu'il ne reconnaissait plus "l'autorité dictatoriale" de Nicolas Maduro et faisait allégeance au président autoproclamé Juan Guaido, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

"Je vous informe que je ne reconnais pas l'autorité dictatoriale de Nicolas Maduro et que je reconnais le député Juan Guaido comme président du Venezuela", affirme l'officier, Francisco Yanez, qui apparaît en uniforme sur la vidéo et s'exprime depuis un lieu non divulgué.

Il se présente comme directeur de la planification stratégique du haut commandement de l'Armée de l'Air et affirme que "90 pour cent des forces armées (..) ne soutiennent pas le dictateur mais le peuple du Venezuela".

Lire aussi : Venezuela: le gouvernement de Juan Guaido souhaite rétablir les relations diplomatiques avec le Maroc

Ce ralliement intervient quelques heures avant de nouvelles manifestations de l'opposition pour exiger le départ de Nicolas Maduro.

Estimant que "la transition vers la démocratie est imminente", le général affirme que "continuer à ordonner aux forces armées de continuer à réprimer notre peuple, c'est continuer avec les morts de faim et de maladies, et - Dieu nous en préserve - les combats fratricides".

Lire aussi : Venezuela: les coulisses de l'implication diplomatique des Etats-Unis

Il dit avoir été informé par des "camarades démocrates" du groupe aérien présidentiel, responsable des déplacements de Maduro, que celui-ci "tenait prêts deux avions" en permanence. "Qu'il s'en aille!", a-t-il lancé.

Il s'agit du premier militaire de ce rang à se rallier publiquement à Guaido, alors que Maduro compte sur le soutien déterminant des forces armées pour se maintenir au pouvoir. Jusqu'ici, seul un colonel, attaché de défense aux Etats-Unis, avait franchi le pas.