Une majorité d’Espagnols ne partiront pas en vacances cet été (sondage)

577

Plus de deux tiers des Espagnols ne pensent pas partir en vacances cet été malgré un déconfinement quasiment achevé, et ceux qui prévoient de le faire resteront en grande majorité dans leur pays, selon un sondage publié mercredi.

Quelque 65,7% des personnes interrogées n’envisagent pas de partir en vacances cet été et 7% hésitent encore, selon le sondage mensuel du Centre d’enquêtes sociologiques (CIS), un organisme public qui a interrogé 4.258 personnes.

Sur les 27,2% qui prendront des congés, près de 90% resteront en Espagne, et seulement 6% prévoient de voyager à l’étranger, tandis que 2,5% pensent combiner les deux options.

Traditionnellement, les Espagnols prenaient déjà en grande majorité leurs congés d’été dans leur pays.

Pendant ces vacances, 83% des sondés comptent se déplacer dans leur véhicule personnel, contre 21,6% en transport collectif (avion, train, bus ou bateau).

Durement frappé par les confinements et restrictions de voyage décrétées à travers le monde, le puissant secteur touristique espagnol, deuxième destination mondiale, compte sur la demande interne pour sauver une saison estivale qui s’annonce catastrophique.

 

Lire aussi : L’Espagne et la France rouvrent leurs frontières hors Europe, le Maroc toujours silencieux

 

L’Espagne, l’un des pays les plus touchés par la pandémie avec plus de 27.000 morts, rouvrira dimanche ses frontières avec les pays de l’Union européenne, à l’exception du Portugal qui attendra le 1er juillet.

L’Union européenne prévoit de rouvrir ses frontières extérieures avec des pays tiers le 1er juillet, à condition qu’ils remplissent certains critères sanitaires, que la situation épidémiologique y soit bonne et que la mesure soit réciproque.

Cependant, les professionnels espagnols du tourisme, qui représentent 12% du PIB national, craignent que les visiteurs ne soient refroidis par la peur de la contagion ou celle de se voir bloqués à l’étranger en cas de nouvelle vague de contagion.