Tunisie: le ministre de l'Intérieur démis de ses fonctions

237

Le ministre de l’intérieur tunisien, Lotfi Brahem a été démis de ses fonctions à cause la mort de plusieurs dizaines de migrants dans les côtes tunisiennes. Il est remplacé par Ghazi Jribi.
Le ministre de l’intérieur tunisien, Lotfi Brahem, a été démis de ses fonctions et sera remplacé, par intérim, par le ministre de la Justice, Ghazi Jribi, a indiqué mercredi la présidence du gouvernement.
Cette décision, prise à la suite d’une rencontre entre le premier ministre Youssef Chahed et le président Béji Caïd Essebsi, intervient en pleine controverse après la mort, dans la nuit de samedi à dimanche, de plusieurs dizaines de migrants, en majorité des Tunisiens, au large de Kerkennah, dans l’est du pays.
Mercredi matin, Lotfi Brahem avait décidé de limoger des responsables sécuritaires, sur la base d’«investigations préliminaires» faisant apparaître qu’ils avaient failli à leur devoir, «de façon directe ou indirecte», dans le cadre de ce naufrage, selon le ministère de l’Intérieur.
Ce sont, au total, dix responsables de la sûreté nationale et de la garde nationale (gendarmerie) qui ont été limogés, dont les directeurs de la sûreté nationale et de l’unité des garde-côtes de Kerkennah, ainsi que celui de la garde nationale à Sfax.