Tunisie: un chef jihadiste lié à Daech abattu

185
Membres de la brigade anti-terroriste tunisienne. Crédits photo : Aimen Zine.

Un dirigeant jihadiste tunisien lié au groupe extrémiste Etat islamique (EI) a été abattu lors d’une opération de la gendarmerie dans une région montagneuse de Tunisie, a annoncé dimanche le ministère de l’Intérieur.
Au cours de l’opération lancée dans la nuit de samedi à dimanche, « les unités de la Garde nationale (gendarmerie) ont éliminé un chef terroriste dans la zone de Hassi Frid », située dans le gouvernorat de Kasserine (centre-ouest), a indiqué le ministère dans un communiqué.
Selon le communiqué, le jihadiste était un dirigeant du groupe Jund al-Khilafa, lié à l’EI. Il a été identifié comme Chaouki Fakraoui, visé par 25 avis de recherche pour son implication présumée dans des affaires « à caractère terroriste », dont une attaque contre le domicile de l’ancien ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, qui avait coûté la vie à quatre policiers à Kasserine en 2014.